Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stéphanie aime L'Ile Saint Denis

Stéphanie aime L'Ile Saint Denis

L'actualité immobilière et urbaine de mon ile


Hausse des taux immobiliers : l’évolution du pouvoir d’achat des primo-accédants

Publié par Stephanie MICHEL sur 4 Décembre 2016, 23:21pm

Catégories : #Immobilier

Hausse des taux immobiliers : l’évolution du pouvoir d’achat des primo-accédants

Nul n’a pu passer à côté, les taux de prêt ont connu 9 mois de baisses historiques. Seulement depuis plusieurs semaines, nous assistons à une conjoncture économique et politique (nationale et internationale) qui pourrait faire évoluer les taux d’emprunt à la hausse. Empruntis s’est penché sur les conséquences qu’aurait une augmentation des taux de crédit immobilier sur le pouvoir d'achat des primo-accédants.

Qui sont les primo-accédants aujourd’hui ?

Avant d’analyser l’effet qu’aurait une hausse des taux sur le pouvoir d’achat des emprunteurs, nous avons réalisé une étude sur les profils des primo-accédants en 2016. Qui sont-ils ? Nous les avons différenciés par tranche d’âge.

Les moins de 30 ans dits « en construction » car leur famille future ou leurs besoins sont amenés à évoluer : les conditions idylliques du marché immobilier de ces derniers mois leurs ont permis d’augmenter l’enveloppe de financement (+6% en 3 ans).

Les 30/39 ans sont aussi appelés « en construction », puisqu’ils sont amenés à agrandir leur famille et/ou augmenter leurs revenus. Ils disposent, eux aussi, d’une enveloppe financière plus importante.

Les « middle age » 40/59 ans, dits « quadras » ont vu leur enveloppe financière légèrement baisser grâce aux taux bas. En effet, ils ont profité de la conjoncture pour se lancer et acquérir leur premier logement.

Les seniors, quant à eux, disposent d’une capacité d’achat limitée par la durée du crédit. Poutant les conditions actuelles leur ont permis d’emprunter avec moins d’apport.

Pour connaitre quel type de logement vous pouvez acquérir, n'hésitez pas à calculer votre capacité d'emprunt immobilier.

En chiffres : l’impact sur le pouvoir d’achat d’une augmentation des taux immobiliers

Comme vous le savez, l’augmentation récente des Obligations Assimilables du Trésor (OAT) 10 ans est un bon indicateur pour annoncer une potentielle remontée des taux d’intérêt. Quelles conséquences pour vous ? Empruntis a fait le calcul.

Prenons un prêt de 100 000€ sur 20 ans. Aujourd’hui, les mensualités (hors assurance) peuvent varier entre 463€ et 473€ ; le coût du crédit varie, quant à lui, de 11 233€ à 13 616€.

Rappelons que le taux d'emprunt immobilier sur 20 ans en novembre est compris entre 1,08% et 1,30%. Imaginons une hausse de ce taux :

  • De 10 centimes : la mensualité n’augmentera que de 5€, et le coût du crédit sera compris entre 12 313€ et 14 710€.

  • De 20 centimes : la mensualité augmentera de 9€, et le coût du crédit variera entre 13 400€ et 15 810€.

  • De 30 centimes : la mensualité augmentera de 14€, et le coût du crédit va varier entre 14 491€ et 16 918€.

  • De 40 centimes : la mensualité augmentera de 19€, avec un coût du crédit entre 15 590€ et 18 032€.

  • De 50 centimes : la mensualité augmentera de 23€, et le coût du crédit variera entre 16 696€ et 18 032€.

En conséquence, l’augmentation des taux immobilier aura un impact limité sur votre budget mensuel.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents