Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stéphanie aime L'Ile Saint Denis

Stéphanie aime L'Ile Saint Denis

L'actualité immobilière et urbaine de mon ile


Paris 2024 : le site de l'Ile-Saint-Denis tient la corde

Publié par Stéphanie MICHEL sur 5 Novembre 2015, 13:55pm

Catégories : #La vie sur l Ile Saint Denis

Paris 2024 : le site de l'Ile-Saint-Denis tient la corde

Le comité de candidature de Paris 2024 donnera le nom du site susceptible d’accueillir le village olympique, ce jeudi à partir de 15h au Stade de France. L'Ile-Saint-Denis serait en très bonne position pour être l’heureuse élue.

Si le nom du village olympique ne sortira que ce jeudi après-midi, il y a bien un favori parmi les trois communes en compétition, Pantin, Saint-Denis et Le Bourget. C’est en effet le site de Saint-Denis qui tiendrait la corde pour accueillir les 17 000 athlètes au cas où la capitale française serait désignée pour organiser les Jeux Olympiques 2024. S’il y a peu de différence en termes de contraintes entre les différents sites, l’option de Pleyel-Ile-Saint-Denis, coupée en deux par la Seine, avait été la plus appréciée lors des visites en septembre dernier, notamment par Anne Hidalgo, la maire de Paris.

Proche du Stade de France, qui a été naturellement désigné stade olympique, Saint-Denis affiche de beaux atouts en termes de confort et d'environnement. Avec 46 hectares, du quartier de Pleyel, entre Saint-Ouen et Saint-Denis, à la petite commune de l'Ile-Saint-Denis, les athlètes seraient logés sur les bords de la Seine, à côté de la Cité du Cinéma. En cas de succès du projet, la Seine, qui coupe actuellement le site, serait alors équipée d’une passerelle.

Le village média à Dugny-Le-Bourget

Contrairement à Pantin, plus proche de la capitale et donc très urbanisée, la candidature de Pleyel-Ile-Saint-Denis a l’avantage de posséder de rues modernes sur un pan du futur éco-quartier de l'Ile-Saint-Denis. Très facile d’accès depuis Paris, le site offrira « un village élargi mettant en valeur le site fluvial, sa qualité paysagère, et valorisera certains patrimoines remarquables », explique l'agglomération de Plaine Commune.

Malgré ces gros points forts, ce projet coûteux et complexe se situe dans une zone divisée par la Seine, qui nécessiterait donc des franchissements par l'eau et des améliorations en matière de circulation fluviale. Même si le CIO ne l’oblige pas, le village média devrait lui aussi voir le jour. Le comité d’administration « Ambition Olympique » ne veut pas délaisser le site de Dugny-Le-Bourget, qui a besoin de logements et qui devrait donc se contenter de ce bon compromis. L’héritage en termes de logements serait donc reparti sur deux sites du 93.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents